in

Sécheur Par Adsorption : Fonctionnement et Maintenance Préventive

Sécheur par adsorption

Principe

Ce système de sécheur est basé sur la capacité d’adsorption de vapeur d’eau sur la surface d’un dessiccant sec. Il est constitué de deux colonnes de séchage dont l’une assure l’adsorption pendant que l’autre est en génération.

Séchage

L’air humide entre par la partie inférieure de la colonne sécheur et l’air sec sort par la partie supérieure. Le sens de passage est du bas vers le haut, ce qui apporte les avantages suivants :

  • Les condensats d’eau ne sont pas entrainés dans le dessiccant et restent au fond des cuves, ils sont chassés avec le débit de purge ;
  • A chaque changement de phase, il n’est pas nécessaire de dépressuriser. Le débit de purge ne perturbe pas la position du dessicant, évitant ainsi la formation de poussières par érosion.

Génération à froid

Elle se fait par une purge d’air sec détendu à contre-courant évacué à l’extérieure

Débit de purge :

  • 4 bar : 25% du débit traité
  • 10 bar : 12% du débit traité
  • 7 bar : 15% du débit traité
  • 200 bar : 3% à 4% du débit traité

Il n’y a pas d’apport calorifique, le système utilise les calories fixées sur le dessiccant lors de l’adsorption. Le cycle exigé par ce procédé est très court, environ 12 minutes, soit 6 minutes en adsorption et 6 minutes en génération.

Sécheur à adsorption génération à froid

Sécheur à adsorption génération à froid

1 – Cuves sécheurs

2- Distributeur de flux

3- Filtre amont

4- Filtre aval

5- Vannes

6- Orifice calibré

7- Silencieux

8- Manomètres

9- Clapets

11- Purges

Sécheur à adsorption à génération thermique interne

Sécheur à adsorption à génération thermique interne

A- Cuve de séchage

B-Cuve en régénération

1- Vanne d’entrée

2- Clapets

3- Orifice Calibré (diaphragme)

4- Résistance interne de chauffage

5- Thermostat

6- Vanne

7- Silencieux

Sécheur à adsorption avec apport de chaleur

Sécheur à adsorption avec apport de chaleur

Surveillance quotidienne

Contrôle de bon fonctionnement

  • Les cycles de fonctionnement sont différents selon les types du sécheur. A titre indicatif, le déroulement normal du cycle est caractérisé par le chuintement produit par l’air de balayage à la purge (pendant 4h 15 pour un sécheur par adsorption avec apport calorifique interne).
  • La fermeture des vannes se reconnait par un claquement sourd.
  • Il n’y a pas de bruit pendant la pressurisation (pendant un quart d’heure).
  • La durée de chauffe des résistances dans la cuve est signalée par des voyants lumineux sur le coffret électrique.
  • Des manomètres montés sur les cuves indiquent les phases de séchage.

Vérification des paramètres

  • Le manomètre différentiel monté entre l’entrée et la sortie du sécheur permet de mesurer en permanence l’évolution de la perte de charge.
  • L’indicateur électronique du point de rosée permet d’obtenir un signal d’alarme réglable en fonction de la protection souhaitée.

Entretien du sécheur

Nettoyage

  • Le filtre en ligne est à nettoyer mensuellement.
  • Le nettoyage des robinetteries et des silencieux se fait tous les 4 mois.

Remplacement du dessiccant

La durée de vie du dessiccant est de 1 an pour un sécheur ne possédant pas de filtre en amont. Elle sera de 2 à 3 ans pour un sécheur possédant un filtre en amont.

Pour le remplacement :

  • Démonter les tubulaires d’entrée et de sortie,
  • Enlever les filtres et nettoyer,
  • Vider les cuves,
  • Remettre les filtres au fond des cuves
  • Remplir avec du dessiccant neuf,
  • Remonter les filtres supérieurs et les tubulaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Traitement de l’air comprimé

sécheur par réfrigération

Sécheur par réfrigération